Menaces de Google de quitter la Chine

« Les choses sont en train de prendre une autre tournure, le gouvernement américain va s’impliquer », a déclaré l’analyste d’UBS Brian Pitz. « Cela dépasse le simple droit de Google. »

Toutefois, un jour après l’annonce, aucune autre compagnie n’a rejoint la cause Google.

Bien que le respect des lois locales soit partout sacré, les problèmes des droits de l’homme en Chine et lastatut grandissant du pays en tant que superpuissance économique signifient que les entreprises se soumettent souvent à des pratiques qu’elles considèrent comme détestables.

Google est bien placé pour continuer seul, étant donné sont statut mondial et son empreinte commerciale modeste dans le pays.

La Chine est un petit marché pour Google, avec seulement 200 à 600 millions $ de revenu annuel, contre 22 milliards $ dans le monde.

Le marché chinois est difficile à manier pour de nombreuses compagnies américaines. Mais l’opportunité de marché dans le pays est si importante que les entreprises en prennent le risque, affirment les analystes.

Google a indiqué qu’au moins 20 corporations majeures dans des secteurs comme la finance, la technologie, les médias et les produits chimiques ont été les cibles de cyber-attaques à partir de la Chine. La compagnie a insinué que les attaques étaient plus que des attaques de pirates isolés.

Google a affirmé que les attaques, avec de nouvelles mesures chinoises visant à limiter la liberté d’expression, a précipité sa décision.

« Je pense que personne n’emboîtera le pas à Google, personne d’autre ne peut se le permettre », a déclaré l’analyste de Northeast Securities Ashok Kumar. « Si vous décidez de jouer en Chine, vous faites avec leurs règles chinoises. »

Source : Konaxis

Leave a Reply