Une entreprise japonaise de E-commerce collabore avec le moteur de recherche Baidu en Chine

Baidu Inc a annoncé aujourd’hui un accord pour investir conjointement 50 millions de dollars sur trois ans dans une coentreprise avec Rakuten Inc du Japon pour construire un centre commercial B2B2C d’achats en ligne pour les utilisateurs Internet chinois. Selon l’accord, Rakuten détiendra 51% et Baidu détiendra 49% de la nouvelle entreprise commune.

B2B2C fait référence à un marché en ligne qui fournit des liens et des services à valeur ajoutée à la fois entre entreprises et entre entreprises et consommateurs. Le centre commercial en ligne fournira aux clients des marchandises de haute qualité à partir des marques chinoises et étrangères bien connues ainsi qu’aux petites et moyennes entreprises à des prix compétitifs. Attendu pour la seconde moitié de 2010, le centre commercial est prévu pour être le plus grand centre commercial en ligne de B2B2C en Chine.

La semaine dernière, Baidu a annoncé que son directeur technique, Li Yinan, a quitté la société pour des raisons personnelles.

Le départ de Li intervient une semaine après que le moteur de recherche aurait été piraté. A 07:00, le 12 Janvier 2010, Baidu.com a connu une défaillance massive et des utilisateurs dans de nombreuses villes et provinces de Chine ont déclaré qu’ils n’étaient pas en mesure de visiter le site Web. Le fournisseur de moteur de recherche a publié une annonce officielle, indiquant que la raison de la difficulté des utilisateurs à accéder Baidu.com a été attribué à des manipulations illicites de noms de domaine par son registraire de nom de domaine aux États-Unis. Toutefois, les autres médias ont rapporté que Baidu.com pourraient avoir été attaqués par des pirates iraniens parce que certains utilisateurs ont constaté une banderole pour le « Cyber armée iranienne » lorsqu’ils ont tenté d’accéder à page d’accueil de Baidu. Baidu par la suite a annoncé qu’elle allait porter plainte contre Register.com, son registraire aux États-Unis, pour dommages et intérêts.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply