Comparaison fiscalité Inde Chine

En règle générale et si l’on tient compte des réformes récentes, à compter du 1er janvier 2008, le régime fiscal chinois sera le suivant :
Impôt sur le revenu des sociétés : 24%
Impôt incitative pour le secteur high-tech : 15%
Pour le secteur industriel, les exonérations temporaires seront les suivantes :
Les deux premières années de rentabilité : 0% d’impôt
Les trois années suivantes : 50% des taux d’imposition (logiquement 12%)

Le régime fiscal indien est encore en cours de réforme et les changements à venir seront comparables. Mais pour l’heure, dans les nouvelles « Zone économiques spéciales »
indiennes (nous y reviendrons plus loin), le régime fiscal indien se présente comme suit :
Impôt sur le revenu des sociétés : 15%
Les cinq premières années de rentabilité : 0% d’impôt
De la cinquième à la dixième année de rentabilité : 50% des taux d’imposition (logiquement 7,5%)
De la dixième à la quinzième année de rentabilité : 50% des taux d’imposition pour tout dividende réinvesti en Inde.

Comme vous pouvez le constatez, l’Inde a adopté une stratégie fiscale très agressive pour attirer les investissements directs à l’étranger et propose des taux très avantageux par rapport à la Chine.

Lire la suite :

Investissements indiens et chinois vers l’étranger – Dans quelle direction ?

Reproduit avec l’aimable autorisation de China Briefing magazine

Pour en savoir plus, l’étude complète est disponible (après inscription gratuite) sur le site China Briefing avec d’autres archives

Pour plus d’informations sur le droit en Chine et les questions fiscales ou pour obtenir des conseils dans ce domaine veuillez contacter info@dezshira.com

Leave a Reply