Controle d’inventaire des stocks

[ Par Ronin Lin, Directeur, Dezan Shira & Associates bureau de Shanghai ]

Le contrôle des stocks est l’un des plus importants processus au cours de l’exploitation d’une entreprise industrielle ou commerciale qui a trait aux achats, les ventes et les activités logistiques. Afin d’avoir une bonne gestion de l’inventaire, une entreprise ne devrait pas seulement se concentrer sur la gestion logistique mais aussi sur la gestion des ventes et des achats. Généralement, nous pensons à l’entrepôt comme la composante la plus importante de la gestion des stocks et au service comptabilité comme le responsable de la gestion des stocks. Toutefois, le contrôle d’inventaire n’est pas seulement la responsabilité du département de comptabilité et de l’entrepôt, mais la responsabilité de toute l’organisation. En réalité, il existe de nombreux départements impliqués dans le processus de contrôle de l’inventaire, tels que les ventes, les achats, la production, la logistique et la comptabilité. Tous ces départements doivent travailler ensemble pour réaliser efficacement les contrôles d’inventaire.

Problèmes courants de contrôle des stocks

La plupart des problèmes de contrôle des stocks viennent de processus de contrôle mal définis; des activités de contrôle de l’inventaire qui ne sont pas normalisées et de responsabilité des différents départements vagues ou mal définies. Quand les activités sont décidées et contrôlées par des individus prenant des décisions indépendantes plutôt que par des procédures pré-établies, et lorsque chaque département suit son propre ensemble de règles, des obstacles à la communication et au partage de l’information peuvent rapidement se créer. En conséquence, l’efficacité de l’ensemble du processus est extrêmement faible parce que la communication entre les départements est confuse (par exemple, des données différentes, formats, etc.) Cela peut également conduire à ce les informations ne passent pas d’un département à l’autre.

Des délégations de pouvoir et de responsabilité mal définies entre les départements peuvent se traduire par des départements incapables de faire les activités de contrôle de l’inventaire. Par exemple, l’entrepôt est responsable de faire l’inventaire et la création d’un inventaire clair. Mais si le service des ventes ou le service de production est trop puissant, il peut influer sur les activités de l’entrepôt en envoyant directement des matières premières aux lignes de production sans confirmation de l’entrepôt ou en livrant directement des produits finis à partir de la ligne de production sans en informer l’entrepôt. Ce qui pourrait créer de gros problèmes dans la gestion des stocks.
Reproduit avec l’aimable autorisation de China Briefing magazine

Pour en savoir plus, l’étude complète est disponible (après inscription gratuite) sur le site China Briefing avec d’autres archives

Pour plus d’informations sur le droit en Chine et les questions fiscales ou pour obtenir des conseils dans ce domaine veuillez contacter info@dezshira.com

Leave a Reply