Compétition secteur télécommunications chinois CAPEX 3G

« L’introduction des services 3G (en Chine) ne stimulera pas aux opérateurs télécoms de manière décisive, les expériences dans le monde montrant que la 3G n’a pas été d’une aide précieuse dans la croissance du secteur », a déclaré Wang Jinjin, analyste du secteur télécoms chez UBS. « La restructuration industrielle selon laquelle les trois compagnies de télécoms du pays deviendront des opérateurs de services complets, va uniquement rendre la compétition plus féroce », a ajouté M. Jinjin.

Au début de cette année, les trios opérateurs ont obtenu leurs licences 3G et ont tous annoncé de grands plans d’investissement pour construire leurs réseaux.

China Mobile, le plus grand opérateur de téléphonie mobile au monde en termes d’abonnés, a obtenu la licence pour déployer des réseaux 3G bases sur TD-SCDMA, une norme 3G développée en Chine, tandis que China Telecom en a obtenu une pour la norme CDMA2000, deux normes largement adoptées.

China Unicom, le second plus grand opérateur mobile du pays, a lancé dimanche 17 mai à titre d’essai ses services 3G basés sur la technologie WCDMA (Wideband Code Division Multiple Access) dans 55 villes et vise à étendre l’essai à 284 autres villes d’ici la fin de septembre, selon des informations des médias.

China Unicom est le dernier des trois grands opérateurs à lancer l’essai de ses services, selon les mêmes sources.

China Mobile, l’un des 3 grands opérateurs mobiles du pays, va allouer 600 millions de yuans (88.24 millions de dollars US) pour soutenir la recherche-développement des dispositifs terminaux pour TD-SCDMA, la norme 3G développée en Chine.

Le nouveau projet de recherche-développement va être centré sur le développement d’une conception moins coûteuse d’un téléphone mobile vedette qui permet la navigation haut débit sur Internet et dont le prix sur le marché sera en dessous de 1.000 yuans, a annoncé la compagnie.

Les services 3G coûtent relativement plus cher que les technologies précédentes, ce qui pourrait rebuter les consommateurs. Selon un sondage de www.3g.cn, un site web du secteur, 60% de 15.155 personnes interrogées ont déclaré que les prix actuels étaient « trop élevés ».

Selon les analystes, seuls les fabricants de matériel pour les équipements, dont les fabricants de stations de base et téléphones cellulaires, constitueront une lueur d’espoir au milieu de cette situation morose.

Le Ministère de l’Industrie et la Technologie de l’Information, le régulateur des télécoms, a annoncé plus tôt que la Chine a dépensé 280 milliards de yuans sur les réseaux 3G en 2008 et 2009.

La part totale des fabricants étrangers d’équipements de télécoms dans le marché chinois de 3G pourrait descendre en dessous de 50%, avait prédit plus tôt BDA Chine, une compagnie de recherche basée à Pékin.

« Une chose est sûre: la position dominante de China Mobile va être affaiblie durant les deux à trois ans à venir », a déclaré Chen Jinqiao, ingénieur en chef adjoint à l’Académie Chinoise de la Recherche en Télécommunication dépendant du Ministère.

« Le déploiement des services 3G va faire de la Chine la seule grande économie où l’investissement dans le secteur des télécoms continue à croître. Cela va beaucoup aider Huawei et ZTE », a déclaré M. Jinqiao.

Source : Konaxis

Leave a Reply